Les armes chimiques: une arme très ancienne !

Les belligérants ont souvent recherché à obtenir la victoire en acquérant la supériorité technique sur l’adversaire.  Il s’agit de trouver une arme qui déstabilise l’adversaire. L’innovation des armements a été une constante lors de toutes les guerres mais la première Guerre Mondiale, plus que les autres, a connu plusieurs révolutions  dans de nombreux domaines comme l’apparition des avions, des chars mais aussi  l’utilisation massive des armes chimiques. Néanmoins ces armes chimiques existent depuis plusieurs siècles.

On les retrouve dès l’Antiquité avec l’utilisation de fumées suffocantes soulevées par des cavaliers romains en 187 avant J-C lors du siège d’Ambracie (Olivier Lepick, La grande guerre chimique, PUF 1998, page 18).

Plus tard, vers l’an 800, les Byzantins utilisent les feux grégeois contre les Turcs .

Au XVIIème siècle, des bombes toxiques furent utilisées pendant la guerre de trente ans (1618-1648).

Citons encore les obus de chlore mis au point durant la guerre de Sécession (1861-1865) mais finalement inutilisés.